Logement : des taudis à louer

France 3

À Paris, certains propriétaires proposent des logements insalubres et refusent de procéder à des travaux.

Dans un quartier populaire du nord de Paris, derrière la porte d'un immeuble qui a l'air abandonné, vit toute une famille. Ils ont repeint les murs et refait le sol avec les moyens du bord, mais l'insalubrité est partout. Pour ce deux-pièces sans chauffage ou presque, le loyer est de 850 euros par mois. Cette famille estime être victime d'un marchand de sommeil. Il y a trois ans, la préfecture a déclaré le logement insalubre. Le contrat de bail sera suspendu tant que des travaux n'auront pas lieu. Le propriétaire refuse malgré tout la rénovation.

Peu de condamnations

Ce propriétaire possède d'autres logements dans Paris. Une mère célibataire loue un appartement de 24 m². Dans la chambre, les températures sont glaciales. L'homme dément formellement avoir loué un logement en mauvais état ou avoir refusé des travaux. Il semble se croire à l'abri de toutes poursuites. En France, l'an dernier, seules 80 condamnations ont été prononcées pour 3000 arrêtés d'insalubrité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne