Immobilier : le fléau des marchands de sommeil

FRANCE 3

Dans la ville de Grigny (Essonne), des marchands de sommeil louent des logements souvent insalubres dans des conditions précaires à des familles qui s’entassent parfois dans de simples placards aménagés.

C’est une pratique qui continue de fonctionner dans plusieurs immeubles situés notamment à Grigny dans l’Essonne. Responsable du service habitat à la mairie, Mathieu Morosini n’a besoin que d’une simple visite pour découvrir des dérives inquiétantes. Dans un logement ne comprenant que quatre chambres, ils sont neuf personnes en situation irrégulière à vivre dans le lieu loué par un marchand de sommeil. Un endroit aménagé, avec un salon transformé en chambre, symbole d’une pratique très développée.

Des conditions de vie alarmantes

Lorsqu’il inspecte les lieux, Mathieu Morosini constate qu’il y a des cafards. Surtout, il remarque la présence de nombreuses multiprises, avec des branchements qui peuvent parfois être très dangereux. Le 20 août 2017, dans le même quartier, une vingtaine d’appartements sont détruits dans un incendie. Huit d’entre eux étaient loués par des marchands de sommeil. Parfois accompagnés de gardes du corps, ils font la loi. La mairie de Grigny tente de mettre fin à ce fléau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne