HLM : ascenseurs en panne, révolte des locataires en marche

FRANCE 2

Face à la passivité de certains bailleurs sociaux, les locataires de HLM se révoltent contre ceux qui ne réparent pas leurs ascenseurs, souvent vieux de plus de 40 ans. 

Les ascenseurs en fin de vie sont légion dans les HLM. Entre bailleurs débordés ou délibérément passifs, la grogne monte chez certains locataires qui doivent parfois monter plusieurs étages par les escaliers.C'est le quotidien du Grenoblois Djawad Abdelkader, qui doit gravir les 12 paliers qui le séparent de son logement, avec son vélo sur le dos. "C’est pénible avec le vélo qui me casse les épaules", avoue l'habitant de l'immeuble. À la demande du locataire, toutes les pannes ont été filmées par les caméras de France 2 : 21 au total en 2018.

Des techniciens débordés

Les bailleurs sociaux gèrent 5 millions de logements et 50 000 ascenseurs. Chaque appareil fait l'objet d'un contrat de maintenance prévoyant son entretien. Pour chaque ascenseur, le temps est limité. Les gestes de réparation sont chronométrés à la seconde. "On procède comme si on était sur une chaîne", détaille Adrien Péttré, technicien. Chaque technicien gère entre 140 et 160 ascenseurs. La pression peut provoquer des erreurs. Dans les grandes sociétés de maintenance, le nombre d'ascenseurs à gérer par technicien aurait doublé en dix ans.

Extrait de "Coincés dans l'ascenseur", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" jeudi 9 mai 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne