Encadrement des loyers : près d'un loyer sur deux n'est pas conforme à la loi

FRANCE 2

Une étude révèle que 42% des loyers parisiens ne respectent toujours pas la mesure qui a pris effet le 1er août. France 2 fait le point.

L'encadrement des loyers devait permettre de réguler les loyers, souvent trop chers dans la capitale. Trois mois après sa mise en place, une étude révèle que la mesure a encore du mal à être bien appliquée. La journaliste de France 2 Margaux Manière fait le point sur ces abus pointés du doigt par l'association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV). "Pour les constater, l'association de consommateurs a épluché 650 annonces de logement à louer à Paris, sur cinq sites internet différents. Des sites de particuliers et des sites de professionnels. Bilan, 42% des loyers ne sont pas conformes à la loi", explique la journaliste. 

Peu de contrôles

En moyenne, le locataire paye 146 euros de trop par mois. Les abus concernent essentiellement des annonces de particuliers, seulement 47% sont conformes à la loi contre 70% pour celles des agents immobiliers. Les petites surfaces sont les plus concernés ainsi que les logements meublés.

L'encadrement des loyers est-il efficace ? "D'autres études ont montré qu'elle avait bien permis de faire baisser les prix à Paris, mais tout le monde ne joue pas le jeu. Peut-être parce que les propriétaires ne risquent pas grand-chose et il y a peu de contrôles officiels et les recours sont assez difficiles dans la pratique, car le locataire lésé doit lui même lancer une procédure auprès de la commission départementale de conciliation contre son propriétaire", explique aussi la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne