Consommation : l'électroménager à la peine

FRANCE 2

Les professionnels du bâtiment alertent sur l'effondrement du marché de la construction : -7,56% de permis de construire délivrés en 2018. Conséquence de ce ralentissement : la baisse des ventes d'électroménager.

Le marché de l'électroménager est en panne : -0,3% pour les ventes l'an dernier, le plus mauvais chiffre depuis cinq ans. Pour les consommateurs, pas besoin de changer très souvent son équipement à la maison. Dans cette boutique spécialisée, une commerçante confirme les mauvais chiffres de 2018, en particulier sur certains produits. Ses ventes ont reculé de 20 à 50% selon les rayons. Un coup de froid sur les ventes qui a particulièrement touché le gros électroménager : -5,4% pour les cuisinières, -3,2% pour les congélateurs, -2,6% pour les plaques de cuisson.

L'électroménager connecté prend le relai

La raison, selon les professionnels : la mauvaise santé de l'immobilier neuf. En 2018, les mises en chantier de logements ont baissé de 7%. Or, lorsqu'il y a plus de constructions, les achats en électroménager grimpent. Mais lorsque le logement souffre, l'électroménager aussi. Pour Christophe Gazel, directeur de l'Institut de recherche économique appliquée (Ipea), c'est aux marques d'innover pour inciter les consommateurs à acheter par plaisir et non par besoin. Avec ce robot-cuiseur, par exemple, ce fabricant français d'équipements électroménagers a justement misé sur les objets connectés pour convaincre les acheteurs. Un pari gagnant, puisque ce produit a vu ses ventes augmenter de 15% en 2018. En France, les ventes de l'électroménager connecté ont grimpé de 19% en 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne