Hausse du prix de l'électricité : "Notre tarif est quand même beaucoup plus faible" que dans les autres pays européens

La Commission de régulation de l’énergie souhaite une hausse de 5,9 % du prix de l\'électricité.
La Commission de régulation de l’énergie souhaite une hausse de 5,9 % du prix de l'électricité. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)

Carine Sebi, professeure d’économie à Grenoble École de Management, a réagi vendredi sur franceinfo alors que des associations de consommateurs contestent la hausse du prix de l'électricité souhaitée par la Commission de régulation de l'énergie.

La CLCV et l'UFC-Que Choisir menacent de saisir le Conseil d'État si la hausse de 5,9 % du prix de l'électricité voulue par la Commission de régulation de l’énergie est appliquée. Cette augmentation est totalement infondée, estiment les associations de consommateurs. Mais le tarif de l'électricité est "beaucoup plus faible" en France qu'ailleurs en Europe, a tempéré vendredi 12 avril sur franceinfo Carine Sebi, professeure d’économie à Grenoble École de Management, spécialiste de la politique publique de l’énergie.  "Les ménages français à eux seuls possèdent 35% de tous les équipements de chauffage électrique de l'Union européenne", a-t-elle aussi rappelé.

franceinfo : Cette augmentation est-elle excessive ?

Carine Sebi : Certes c'est choquant, mais quand on compare les niveaux des tarifs d'électricité avec les pays limitrophes, on se rend bien compte que notre tarif d'électricité est quand même beaucoup plus faible. De la même manière que pour la taxe carbone, c'est une augmentation qui est assez abrupte et qui après va être lissée. Il va y avoir des augmentations successives les années suivantes et tout ceci pour justifier les investissements, les besoins d'inviter plus de fournisseurs à être plus concurrents sur le marché de l'électricité.

Il y a des pays où c'est vraiment plus cher qu'en France ?

En Allemagne, le prix de l'électricité c'est 30 centimes d'euros le kilowattheure, alors qu'en France il est autour de 17 centimes. Cependant, il faut savoir que l'Allemagne ne se chauffe pas autant que nous à l'électrique. C'est bien une spécificité française. Les ménages français à eux seuls possèdent 35% de tous les équipements de chauffage électrique de l'Union européenne. Donc, on a une forte dépendance de notre dépense budgétaire par rapport à l'électricité et notamment le chauffage qui est le poste de budget le plus important pour un ménage.

Est-ce que les retards de travaux sur les centrales ont des effets sur les tarifs ?

Oui, c'est ce que justifie EDF et aussi le fait qu'il faut maintenir la qualité des réseaux et aussi les rendre plus sécurisants. Cela impacte les investissements d'EDF et c'est pour cela qu'ils poussent à revaloriser les tarifs de vente d'électricité qu'ils jugent trop faibles. Il faut savoir qu'il y a cet effet-là et aussi que l'on considère cette énergie comme précieuse. Le fait qu'on augmente les tarifs, on peut espérer que ça va pousser l'adoption de comportements plus vertueux et notamment à rendre la rénovation énergétique plus rentable. Si vous payez votre électricité en-dessous de 10 centimes le kilowattheure cela aura moins d'impact sur votre facture énergétique et vous allez être moins soucieux de faire attention, vous allez chauffer plus.

Vous êtes à nouveau en ligne