VIDEO. Les routiers réclament des hausses de salaire

France 3

Alors que les chauffeurs routiers réclament des augmentations de salaire, leurs patrons évoquent des difficultés financières, dues à la concurrence des pays étrangers.

Les routiers ont organisé une cinquantaine d’actions de blocage de la circulation sur l’ensemble du territoire ce lundi 19 janvier, à l’appel de l’intersyndicale CGT-CFTC-FO-CGC des transports. Ils demandent une augmentation de 100 euros en moyenne par mois.
À 40 ans, Xavier Derouet travaille en moyenne 47 heures par semaine et gagne entre 1 600 et 1 800 euros net par mois. "Je suis rentré par hasard et j'ai embrassé la profession. Je l'aime bien cette profession", explique ce chauffeur routier. Néanmoins, il l'assure : "Ce n'est plus comme avant. On n'arrive pas à se projeter dans l'avenir".

De graves déficits de compétitivité

Même constat pour Ludovic Evrard qui travaille 60h par semaine pour 2800 à 3300 euros net.
Pourtant, pour les patrons, impossible d'accepter ces 5% d'augmentation. "Nos entreprises souffrent de graves déficits de compétitivité, dans une Europe plus libéralisée qu'harmonisée", explique Nicolas Polissen, délégué général FNTR.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne