SNCF : une grève suivie, un service minimum efficace

FRANCE 3

La grève à la SNCF prévue aujourd'hui, mardi 26 avril, a été très suivie.

Le trafic ferroviaire a été perturbé en raison de la grève qui a été fortement suivie mardi 26 avril. La grève a réduit le trafic des trains avec un TGV sur deux et quatre TER sur 10. Si la grande pagaille a pu être évitée, c'est en grande partie dû au service minimum qui permet à la SNCF d'affiner ses prévisions et même de prévenir ses usagers individuellement. "On est capable désormais de donner la liste précise des trains qui vont circuler 48 heures à l'avance", assure Julien Dehornoy, porte-parole de la SNCF.

Négociations tendues

Les répercussions ont été un peu plus importantes dans le sud-est, avec par exemple un TER sur cinq sur l'axe Lyon-Marseille. Nouveauté : des lignes d'autobus ont été mises en place en guise de remplacement. Aujourd'hui, c'est le troisième mouvement de grève depuis le début de l'année à la SNCF, et ce n'est pas fini, les négociations sur les conventions collectives des cheminots sont tendues.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne