Rennes : des mesures pour encadrer le droit de grève des fonctionnaires

france 2

Depuis plus d'un an, la ville de Rennes (Ille-et-Vilaine) encadre le droit de grève et les fonctionnaires doivent se plier à plusieurs règles. Cela provoque la colère des syndicats.

À Rennes (Ille-et-Vilaine), il n'est plus question de faire grève à la dernière minute dans les écoles. Depuis un an et demi, la ville a pris des mesures pour encadrer ce droit. Les agents territoriaux qui veulent cesser le travail doivent prévenir 48 heures à l'avance. Par ailleurs, le gréviste devra arrêter le travail dès sa prise de service et non à l'heure de son choix. Au total à Rennes, environ 2 700 fonctionnaires sont concernés dans des secteurs divers, comme les crèches, la propreté urbaine, l'accueil périscolaire ou encore la restauration scolaire.

Des villes intéressées par le dispositif

Si la mesure permet une meilleure continuité du service public, elle fait grincer des dents les syndicats qui y voient une atteinte au droit de grève. Plusieurs autres villes comme Toulouse (Haute-Garonne), Orléans (Loiret) ou Paris sont déjà intéressées par le dispositif et pourraient l'appliquer à l'avenir. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne