Réforme de l'accès à l'université : les mouvements de protestation s'intensifient

Voir la vidéo
France 2

Dans toute la France, lycéens et étudiants protestent contre la réforme de l'accès à l'université. Le mouvement s'est intensifié suite aux violences auxquelles ont été confrontées les grévistes de la fac de droit de Montpellier (Hérault) la semaine dernière.

À Bordeaux (Gironde), Lille (Nord), Montpellier (Hérault), Nancy (Meurthe-et-Moselle)... Les étudiants sont en colère. Ils critiquent d'abord la réforme de l'accès à l'université. Pour beaucoup, elle instaurerait une sélection à l'entrée. Les campus sont bloqués depuis plusieurs jours, mais la tension est montée d'un cran quand des individus cagoulés et armés de bâtons sont venus déloger des étudiants dans un amphithéâtre de la fac de Montpellier la semaine dernière.

La ministre appelle au calme

Cet événement a durci le mouvement, notamment à Bordeaux, où des CRS avaient délogé des étudiants au début du mois, ou encore à Lille après des affrontements entre grévistes et identitaires. Le député Alexis Corbières (France Insoumise) soutient le mouvement. La ministre de l'Enseignement supérieur réclame un retour à l'ordre. La ministre a annoncé la suspension d'un professeur mis en cause dans les violences survenues à Montpellier ainsi que celle du doyen de la faculté de droit.

Le JT
Les autres sujets du JT