Mayotte : manifestation contre la violence et l'insécurité

France 3

Mayotte paralysée. Ce mardi 19 avril, plusieurs milliers de personnes ont participé à une journée "Ile morte" pour dénoncer la violence qui règne dans ce département français de l'océan Indien, alors que l'île sort de deux semaines de grève.

C'est l'un des plus gros rassemblements jamais vus à Mayotte. Ce mardi matin, près 5 000 personnes ont défilé dans les rues de Mamoudzou, chef-lieu du département. Tous dénoncent l'inaction des autorités face à la montée de la violence. "Je pense qu'on n’est pas écouté, je pense que le moment est venu que l'État comprenne que les Mahorais sont en danger aujourd'hui", explique un Mahorais au micro de France 3.

Marre des inégalités avec la métropole

Depuis quinze jours, Mayotte vit au rythme d'une mobilisation syndicale. Objectif : mettre fin aux inégalités avec la métropole en matière de prestations sociales et de Code du travail. En marge de ce mouvement, les actes de violence se sont multipliés, des dizaines de jeunes armés sèment la terreur dans les rues du chef-lieu. Vendredi dernier, une agression à l'arme blanche a couté la vie à un père de famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne