La police scientifique lance un préavis de grève

France 2

Les agents de la police scientifique appellent à se mettre en grève à partir de demain jeudi 27 décembre. Ils souhaitent être considérés comme des policiers de terrain.

Après un attentat, sur une scène de crime ou de braquage, les agents de la police technique et scientifique sont immédiatement à pied d’œuvre. Ils sont près de 2 500 en France. Actuellement sous un statut de fonctionnaire sédentaire, ils réclament un changement de situation. Selon eux, leur mission s'apparente totalement à celle des policiers de terrain. Ils réclament donc l'obtention du statut actif qui prendrait en compte les risques et la pénibilité de leur profession.

Vingtaine de millions d'euros

"On est confronté à la mort dans des scènes de crime, on est mis en danger, on a des contraintes horaires, des astreintes", explique Thomas Russier, ingénieur de police technique et scientifique et délégué SNIPAT (syndicat indépendant des policiers techniques et scientifiques). Selon les agents, le changement de statut coûterait une vingtaine de millions d'euros. Soit dix fois moins que ce qu'ont obtenu les policiers de terrain la semaine dernière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne