Grève : la colère des usagers du RER D

France 2

Les militants de la CGT ne comptent pas abandonner le mouvement, malgré le début de l'Euro.

Excédés, fatigués, lassés... Les usagers du RER D ne cachent leur énervement face au mouvement de grève des cheminots, qui est entré dans son 9e jour consécutif, ce jeudi 9 juin. Alors que les quais sont bondés, à chaque arrivée d'un train c'est une véritable épreuve de force. Et pour cause, il y a trois fois moins de trains que d'habitude sur cette ligne.

"Les gens sont à bout de nerfs"

"Les gens n'en peuvent plus, regardez ce qui se passe", indique une femme, alors que les voyageurs se pressent pour monter dans le train. "Les gens sont à bout de nerfs, on est crevé", s'écrie une autre.

"On est serré comme une boîte à sardines", constate aussi un voyageur. "Il y a eu les inondations, après les problèmes avec le train, on en a ras-le-bol", souffle une dame, tandis qu'un autre pointe du doigt le coupable : "C'est la faute au gouvernement", peut-on entendre dans le RER D.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne