VIDEO. "Oublis" de Jean-Paul Delevoye : "Je suis abasourdi, je ne comprends pas", indique le patron de la CFDT

franceinfo

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, est revenu sur franceinfo sur le cas de Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire aux retraites, fragilisé par des soupçons de conflits d'intérêts après des "oublis" dans sa déclaration d'intérêts.

Le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, a omis de déclarer dix fonctions à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) lors de son entrée au gouvernement. Il a envoyé vendredi soir à la HATVP une déclaration rectifiée qui mentionne treize mandats, dont onze bénévoles, contre trois initialement déclarés, et des salaires révisés à la hausse. "J’ai été ébahi, comme beaucoup de gens", a réagi lundi 16 décembre sur franceinfo Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT.

"Je suis abasourdi, je ne comprends pas. Evidemment que cela nuit en partie à cette crédibilité. Sur le fond, il connaît très bien le sujet. Il est celui qui connaît le mieux la position des différents interlocuteurs", a expliqué Laurent Berger, qui ne cautionne pas les "oublis" de Jean-Paul Delevoye. "La concertation avec M. Delevoye a été loyale, il y a eu la recherche d'idées intelligentes pour faire avancer les choses, il ne nous a jamais pris en traître."

Vous êtes à nouveau en ligne