Réforme des retraites : ultime branle-bas de combat à l'Elysée

franceinfo

Entre Matignon et l'Elysée, c'est la veillée d'armes mardi 10 décembre. On peaufine les copies, on tranche sur les dernières options avant le communiqué officiel sur la réforme des retraites mercredi midi.

Concernant la RATP et la SNCF, Edouard Philippe devrait préciser mercredi 11 décembre à quelles générations s'appliquera la réforme des retraites. Concernant les enseignants, le Premier ministre devra préciser comment il compte revaloriser leurs salaires pour qu'ils ne soient pas les grands perdants de la réforme. Moins nombreux à manifester mardi, ils semblent vouloir donner une chance au gouvernement.

>> Réforme des retraites : suivez les annonces du gouvernement en direct

Le Premier ministre devrait aussi donner des garanties sur la valeur du point et sa gouvernance. Un point indexé sur les salaires, a annoncé mardi Jean-Paul Delevoye. Il pourrait enfin déclarer que la retraite minimum de 1 000 euros par mois sera appliquée sans attendre. Des arbitrages finalisés à l'Elysée mardi soir.
"Ce n'est pas parce que je fais un discours que les manifestations vont cesser", prévenu le Premier ministre. La réunion de ce soir à l'Elysée avec les ministres concernés et les cadres de la majorité doit acter les arbitrages et préparer la riposte médiatique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne