Réforme des retraites : dure semaine pour Emmanuel Macron et Édouard Philippe

franceinfo

La semaine est chargée pour l'exécutif en pleine contestation contre la réforme des retraites. Elle commence lundi 6 janvier par un conseil des ministres.

Mardi 7 janvier, c'est la reprise des négociations entre le gouvernement et les syndicats sur la réforme des retraites. Deux grandes journées de manifestations sont prévues jeudi et samedi. Il reste à l'exécutif moins de trois semaines pour trouver un compromis avec les syndicats avant la présentation du projet de loi en conseil des ministres. Dimanche 5 janvier, pour les Républicains, le gouvernement n'aurait qu'un seul mot à dire pour sortir de cette crise, c'est le mot "retrait", tout comme EELV ou le RN.

Kinés et avocats et grève

Pas question pour le gouvernement, qui reste inflexible sur l'âge pivot, au grand dam de Laurent Berger, le patron de la CFDT, qui juge sur France 2 dimanche soir cette mesure "injuste et inutile" et va "lancer une pétition" contre l'âge d'équilibre.
Les professions libérales se mettent en grève à leur tour lundi 6 janvier. Fabien Roussel, patron du PCF, a pris leur défense dimanche matin sur franceinfo. Les sondages montrent une légère lassitude des Français. Ils sont 44% à soutenir ou avoir de la sympathie pour le mouvement, selon le JDD. C'est sept points de moins qu'en décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne