Olivier Faure (PS) : "BlackRock, c'est le côté obscur de la réforme des retraites"

Olivier Faure, député et premier secrétaire du Parti socialiste, est l'invité des "4 Vérités" de France 2 jeudi 2 janvier.

Édouard Philippe a élevé au grade d'officier de la Légion d'honneur Jean-François Cirelli, patron de BlackRock France, le géant américain de la finance qui plaide pour les retraites par capitalisation. "C'est tout sauf anecdotique. BlackRock, c'est le côté obscur de la réforme des retraites", commente Olivier Faure, le patron du PS, dans les "4 Vérités" jeudi 2 janvier.

Macron "fermé"

"Je n'ai pas le sentiment" qu'Emmanuel Macron est prêt à faire des concessions. Lors de ses vœux, "j'ai vu un président fermé", affirme le député de Seine-et-Marne, qui ajoute : "On n'a aucune obligation d'avancer. Je souhaite qu'on puisse mettre par terre ce projet et qu'on reparte sur une vraie discussion".


"Comme en 1995, les Français et les Françaises doivent avoir le dernier mot. C'est à eux de se mobiliser. J'accompagne, avec le PS, et je serai dans les prochaines manifestations avec ceux qui se battent", déclare Olivier Faure, sans appeler à continuer la grève.

Vous êtes à nouveau en ligne