INFOGRAPHIE. Grève du 14 janvier : le taux de grévistes à la SNCF remonte à 6%, un quart des conducteurs à l'arrêt

Sur un quai de la gare de Lille (Nord), le 8 janvier 2020.
Sur un quai de la gare de Lille (Nord), le 8 janvier 2020. (THIERRY THOREL / NURPHOTO / AFP)

Le taux de grévistes à la SNCF est remonté mardi. Le 5 décembre, pour le premier de la grève, le taux de grévistes à la SNCF était de 55,6%.

Au lendemain d'un plus bas, le taux de grévistes à la SNCF remonte. Mardi 14 janvier, au 41e jour consécutif de la grève contre la réforme des retraites, il s'établit à 6%, selon les chiffres communiqués par la direction de la compagnie ferroviaire. Près d'un quart des conducteurs (24,8%) sont en grève. 

Parmi les autres personnels indispensables à la circulation des trains, 14,9% des contrôleurs et et 10,6% des aiguilleurs sont en grève. Tous ces taux sont en nette hausse par rapport à lundi. Le 5 décembre, pour le premier de la grève, le taux de grévistes à la SNCF était de 55,6%.

>> Réactions, analyses, avancées des négociations : retrouvez dans les dernières informations sur la réforme des retraites dans notre direct

"Il y a une amélioration substantielle des transports en commun (...). On a une mobilisation qui décroît de façon régulière. C'est aussi le fruit des garanties apportées par le gouvernement à la CFDT et l'Unsa", a déclaré, lundi, le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, sur France 2.

"Un seul mot d'ordre : retrait, retrait, retrait !", a lancé, lundi, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez. "Dès cette semaine, c'est mobilisation partout, dans toutes les entreprises, dans tous les services. Il y a besoin de généraliser les grèves partout, a-t-il ajouté. Nous refusons l'enfumage que nous a produit le Premier ministre."

Vous êtes à nouveau en ligne