Grève du 9 décembre : les entreprises s'inquiètent

FRANCE 2

Du côté des commerces et de l'activité économique, les professionnels commencent à accuser le coup. Des employés absents ou en retard, des clients qui se font rares... Les premières conséquences de la grève se font sentir dans les entreprises où les salariés ne peuvent pas faire de télétravail.

Lundi 9 décembre, pas un client dans ce salon de coiffure situé dans 15e arrondissement de Paris. Sophie Berberi, la gérante, s'inquiète avec un planning vide. "Aujourd'hui dans mon agenda, il n'y a rien, pas de clientes", indique-t-elle. À peine 300 € de chiffre d'affaires depuis le début de la grève. Selon ces gérants, leur entreprise est en danger. "C'est catastrophique, et moi j'ai vraiment peur. J'ai peur pour l'avenir de notre boîte, tout simplement. Je pense qu'on va mettre la clé sous la porte si ça continue comme ça."

>> Grève du 9 décembre : suivez la situation en direct

Tous les secteurs commerciaux touchés par la grève à Paris

Dans les gares, les voyageurs ne s'arrêtent pas dans les commerces. Les commerçants commencent à s'inquiéter, comme Mickaël Olivry, pharmacien. "On fait deux tiers de chiffre en moins, aussi bien la semaine que le week-end, c'est catastrophique", déplore-t-il. L'inquiétude est présente aussi dans les salles de sport. Depuis le début de la grève, il y a 20 à 30% de clients en moins. Cette situation est suivie par le gouvernement, les représentants des commerçants seront reçus cette semaine à Bercy (Paris).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne