Grève du 6 décembre : les syndicats ne baissent pas les bras

FRANCEINFO

Invité du 23h, le secrétaire confédéral CGT Fabrice Angeï assure que malgré la fermeté du gouvernement, le mouvement de grève devrait continuer.

Le combat continue entre le gouvernement et les milliers de grévistes en France autour du débat sur la réforme des retraites. Le secrétaire confédéral CGT Fabrice Angéï voit cette mobilisation continuer et estime que le gouvernement peut encore revenir en arrière s'il le souhaite. "La balle est dans son camp, il faut qu'il écoute les Français", réclame-t-il. "Cette réforme, elle est profondément mauvaise, elle est profondément inégalitaire."

>> DIRECT - Grèves reconduites, transports perturbés... Suivez la mobilisation du 7 décembre contre la réforme des retraites

Deux camps qui ne parviennent pas à s'entendre

Ce n'est pas la première fois qu'Emmanuel Macron fait face à une rébellion des Français. Fabrice Angéï l'explique par un dialogue qui ne s'est jamais réellement mis en place. "Cela remonte à cette façon de gouverner, à ce mépris permanent et aujourd'hui, chassez le naturel il revient au galop avec la déclaration du Premier ministre qui pointe encore du doigt des régimes spéciaux comme la SNCF, comme la RATP. Et ça c'est insupportable", s'insurge-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne