VRAI OU FAKE Grève contre la réforme des retraites : la SNCF réserve-t-elle des wagons de RER aux femmes ?

Des passagers tentent d\'entrer dans le RER B, le 9 décembre 2019 à Paris.
Des passagers tentent d'entrer dans le RER B, le 9 décembre 2019 à Paris. (SAMUEL BOIVIN / NURPHOTO / AFP)

Une vidéo diffusée sur Twitter montre des agents de sécurité protéger l'entrée d'une voiture, y laisser entrer des femmes et refuser l'accès aux hommes. Contactée, la SNCF évoque une intiative locale pour mettre à l'abri des bousculades certaines personnes.

Des wagons réservés aux femmes, en pleine grève contre la réforme des retraites. C'est la situation prétendument inédite relevée, jeudi 12 décembre, par le compte Twitter @AlertesInfos dans une vidéo visionnée des centaines de milliers de fois.

>> Perturbations, prévisions, réactions... Suivez notre direct sur la grève contre la réforme des retraites

Les images ont été tournées sur la ligne B du RER. On y voit des agents de sécurité protéger l'entrée d'une voiture, y laisser entrer des femmes et refuser l'accès aux hommes.

Mais la réalité est un peu différente. Contactée jeudi soir par franceinfo, la SNCF indique qu'il s'agit en réalité d'une initiative locale d'agents de sûreté ferroviaire visant à mettre à l'abri des bousculades certaines personnes, comme les femmes enceintes, les parents avec enfants ou les personnes handicapées. Il ne s'agit donc pas de "voitures réservées aux femmes", selon la SNCF. Vendredi, l'entreprise précise dans un communiqué que ses personnels sur les quais et dans les trains "prennent les décisions opérationnelles les plus adaptées afin de protéger le public".

Vous êtes à nouveau en ligne