Grenoble : les commerçants craignent l'enlisement de la grève

France 2

Une nouvelle manifestation est prévue mardi 10 décembre à Grenoble contre la réforme des retraites. Les commerçants se préparent et ne souhaitent pas que la mobilisation se poursuive. 

À Grenoble (Isère), Franck Cula est solidaire du mouvement contre la réforme des retraites, mais il ne souhaite pas que la grève se prolonge. "Espérons que le Premier ministre et le gouvernement prennent une décision rapide qui va dans le sens des revendications syndicales. Il ne faut plus que cela dure, stop", estime ce gérant d'un café dans la ville. Pour la manifestation du mardi 10 décembre, une enseigne de bureautique a pris la décision de ne pas fermer dans l'après-midi. 

Du soutien mais...

L'un de ses salariés soutient le mouvement, malgré l'impact sur l'activité. "On pense que de 13 heures à 16 heures, il n'y aura personne", déplore-t-il. Plus loin sur le parcours, une fleuriste ne fera pas appel à des vigiles, comme elle a pu le faire dans le passé. "Personnellement, je reste dehors. Je surveille, je fais en sorte que si ça se rapproche un peu trop, qu'ils voient qu'il y a quelqu'un devant, après je ne me barricade pas", explique Lucie Steulet. Pour cette nouvelle manifestation à Grenoble, les syndicats espèrent rassembler plus de 10 000 personnes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne