DIRECT. Grève contre la réforme des retraites : les prévisions de trafic RATP et SNCF pour la journée du 26 décembre dévoilées

Des militants de la CGT partagent un repas devant la gare de Fleury-les-Aubrais (Loiret), le 23 décembre 2019.
Des militants de la CGT partagent un repas devant la gare de Fleury-les-Aubrais (Loiret), le 23 décembre 2019. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

"Dans certaines grandes gares parisiennes", aucun TGV ne partira ni n'arrivera "avant le début d'après-midi" mercredi, selon la SNCF.

Le père Noël passe, les grévistes demeurent. Cette journée de Noël, mercredi 25 décembre, est marquée par la 21e journée de mobilisation contre la réforme des retraites. La situation reste compliquée à la SNCF comme à la RATP. Suivez les dernières informations dans notre direct.

 Le trafic des trains au ralenti. La SNCF prévoit une circulation "très perturbée", avec en moyenne un TGV sur 3, un Transilien sur 6 et 3 TER sur 10. "Dans certaines grandes gares parisiennes" (Montparnasse, Est, Nord), aucun TGV ne partira ni n'arrivera "avant le début d'après-midi".

Peu de métros et de RER à Paris. Les portes de 14 lignes de métro sur 16 resteront closes. Seules les deux lignes automatiques 1 et 14 seront ouvertes et la ligne A du RER restera fermée toute la journée dans Paris, tandis que la B fonctionnera partiellement. Pour aider les grévistes, le syndicat Info'Com-CGT a remis, mardi, un chèque de 250 000 euros issus de sa caisse de grève aux salariés de la RATP.

Des réveillons entre grévistes. Des syndicalistes et des militants de La France insoumise, dont Jean-Luc Mélenchon, se sont retrouvés, mardi, gare de Lyon à Paris, pour déjeuner et "fraterniser". "C'est le barbeuc de Noël", a résumé Fabien Villedieu, qui accueillait ce repas dans le local syndical de SUD-Rail. A Marseille, cheminots, dockers, "gilets jaunes" et employés du privé se sont retrouvés pour un repas "festif mais de lutte".

Le chef de l'Etat à Brégançon. Emmanuel Macron et son épouse Brigitte sont attendus, mercredi, au fort de Brégançon, dans le Var, "pour quelques jours", selon l'Elysée. Avant de quitter Paris, le président a reçu, lundi, Edouard Philippe et Jean-Michel Blanquer pour "échanger" sur la réforme des retraites et "les prochaines étapes du dossier". Aucune prise de parole du président n'est prévue avant ses traditionnels vœux aux Français, le soir du 31 décembre.

Vous êtes à nouveau en ligne