DIRECT. Réforme des retraites : la grève à la RATP est reconduite jusqu'à au moins jeudi

Grève des transports à la gare de Lyon à Paris, le 9 janvier 2020.
Grève des transports à la gare de Lyon à Paris, le 9 janvier 2020. (MAXPPP)

Une nouvelle semaine de mobilisation s'ouvre avec des actions prévues les 14, 15 et 16 janvier. 

Après son offre de compromis à certains syndicats, le gouvernement continue de tenter de désamorcer le conflit sur les retraites, en rencontrant lundi 13 janvier avocats et enseignants, avant de nouvelles mobilisations dans la semaine contre son projet de régime par points. "On est loin d'être à la fin de l'histoire (...) et il va falloir continuer à peser", a prévenu le numéro un de la CFDT, reconnaissant qu'il n'avait "pas la solution de la sortie de crise", au 40e jour de grève dans les transports.

Taux de grévistes au plus bas à la SNCF. Le taux de grévistes mesuré s'établit à 4,3%, son plus bas niveau depuis le début du mouvement. Au total, 22,5% des conducteurs sont en grève, 1,9% des contrôleurs et 8,6% des aiguilleurs.

L'intersyndicale pas convaincue. L'intersyndicale (CGT, FO, CFE-CGC, FSU, Solidaires et organisations de jeunesse) appelle à poursuivre le mouvement et à défiler le 16 janvier pour la sixième fois depuis le début du conflit le 5 décembre.

La CFDT salue le geste, mais reste prudente. "Le gouvernement a fait un geste, et nul ne peut le contester. Mais ce retrait n'est pas un chèque en blanc", a averti le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, dans Le JDD.

Verdict fin avril. La conférence de financement qui doit se mettre en place fin janvier pour trouver un accord d'ici fin avril sur l'équilibre financier du système sera déterminante. Gouvernement et patronat restent favorables à une mesure d'âge et s'opposent à toute hausse des cotisations. Le gouvernement a également écarté une baisse des pensions, ce qui laisse une marge de manœuvre étroite aux négociateurs.

Vous êtes à nouveau en ligne