Clermont-Ferrand : avec les grèves, les vélos en libre-service sont pris d'assaut

France 2

La grève contre la réforme des retraites fait aussi des heureux, en particulier chez les fournisseurs de vélos en libre-service. Exemple à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Il devrait y avoir beaucoup de stations de vélos dégarnies à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) durant la nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites mardi 17 décembre. À chaque fois les vélos en libre-service sont pris d'assaut. "Avec la grève, il y en a un peu moins. C'est un peu plus compliqué d'en trouver en ce moment", déplore un usager. Habituellement à Clermont-Ferrand, 3 000 trajets par jour se font avec les vélos en libre-service. Le 5 décembre, il y en a eu 4 545, 4 738 le 6 décembre et 4 296 le 10 décembre. 

Abonnements en hausse

Les abonnements ont suivi la tendance. 248 nouveaux abonnements ont été pris le 5 décembre. "On a le retour de ce qui vient de se passer. On sait pertinemment qu'on fera plus de 4 500 courses. Les équipes sont prévenues. Et phénomène nouveau, il y aura le beau temps avec nous", explique Fabrice Villeger, responsable clientèle de l'agence C'Vélo - SMTC. Une fois encore la mobilisation sera propice à l'utilisation de vélos et autres trottinettes privés ou en libre-service. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne