VIDEO. Grève à la SNCF : les usagers résignés et philosophes

CAROLINE MOTTE / FRANCE 2

A la gare Montparnasse, à Paris, mercredi matin, les voyageurs prennent leur mal en patience. Un TGV sur deux ou trois, selon les axes, devrait circuler. 

D'importantes perturbations ont commencé mercredi 11 juin sur le réseau SNCF, à l'occasion d'une grève nationale à l'appel de quatre syndicats de cheminots. Ils protestent contre le projet de réforme ferroviaire examiné par les députés. "Le nombre de grévistes sera important, notamment chez les contrôleurs et conducteurs", dont 55% se sont déclarés prêts à faire grève, a prévenu la direction de la SNCF.

Sur les grandes lignes, seulement un TGV sur deux ou trois, selon les axes, devrait circuler. Le trafic TER (trains express régionaux) est aussi fortement impacté. La situation est particulièrement difficile en Ile-de-France, avec seulement un Transilien sur trois en heure de pointe.

Emploi du temps perturbé

France 2 s'est rendu tôt ce matin à la gare Montparnasse, à Paris, pour observer comment se débrouillent les premiers usagers. Beaucoup sont résignés. "Cela perturbe mon emploi du temps. J'ai dû avancer mon train et repartir très tard ce soir", dit l'un des passagers interrogés. D'autres sont plus philosophes.

Vous êtes à nouveau en ligne