VIDEO. Gare Saint-Lazare, les cheminots se disent prêts à "tenir un siège"

ANAIS BARD et MATTHIAS SECOND - FRANCE 2

Les grévistes réunis en assemblées générales ont voté pour la reconduction du mouvement mercredi. 

Le secrétaire d'Etat aux Transports doit recevoir les syndicats de la SNCF, mercredi 11 juin dans la soirée, après la reconduction de la grève pour 24 heures décidée dans la journée. Les perturbations devraient donc continuer jeudi, avec un train sur deux en moyenne, au lieu d'un sur trois, selon des prévisions de la direction.

Les grévistes réunis en assemblées générales "ont voté à une très large majorité pour la reconduction" du mouvement, a indiqué le porte-parole national de la CGT Cheminots.

Une réforme "indispensable" selon le secrétaire d'État 

Gare Saint-Lazare, à Paris, mercredi, les grévistes ont organisé un barbecue à l'extérieur. Ils se disent prêts pour "tenir un siège". "Nous avons des femmes et des enfants qui sont aussi usagers", insiste l'un deux, refusant d'être accusé de prendre les voyageurs des trains en otage. Selon le syndicat, "plus d'un cheminot sur deux" a fait grève, quand la direction en recensait 27,84% en début de matinée, un chiffre "volontairement erroné", selon la CGT cheminots.

La réforme contestée doit stabiliser la dette du secteur ferroviaire et préparer son ouverture totale à la concurrence, disent ses promoteurs. Une réforme "indispensable" pour "sauver le rail", selon le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier.

Vous êtes à nouveau en ligne