Transports : les entreprises de bus profitent de la grève de la SNCF

FRANCE 3

Après 19 jours de conflit, le trafic ferroviaire reste toujours aussi perturbé. En cette période de Noël, il faut trouver d'autres solutions pour se déplacer. Les réservations pour les bus longue distance explosent.

Des centaines de grévistes sont rassemblés sur les quais de métro de la gare de Lyon lundi 23 décembre à Paris. Ils sont plus déterminés que jamais à poursuivre le mouvement. Pendant ce temps-là, dans la gare, les voyageurs se pressent, soulagés que leurs trains ne soient pas annulés. Mais beaucoup craignent déjà le retour, qui n'est pas garanti. Aujourd'hui, 2 TGV sur 5 sont en circulation. Pour les voyageurs restés à quai, une seule solution : prendre la route.

Le prix des billets augmente fortement

Bon nombre de Français se sont rabattus sur les bus. Du fait de la grève, les prix des billets ont flambé. "J'ai payé mon aller-retour Paris-Dijon pour 36,80 euros. Deux jours après, l'aller était à 59,80 euros", explique une voyageuse. La grève devrait se poursuivre durant les fêtes de fin d'année. Les syndicats l'ont annoncé : il n'y aura pas de trêve à Noël si la réforme des retraites n'est pas retirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne