RATP : une femme prise à partie par des grévistes

En pleine grève contre la réforme des retraites, une conductrice du métro parisien a été prise à partie par ses collègues lors de sa prise de service. Les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Sous les huées des grévistes, la conductrice remonte le quai pour monter dans son métro, protégée par des cadres de l'entreprise. Une situation tendue où elle doit même bousculer un gréviste qui veut la harponner. L'empoignade va jusqu'à la porte de la cabine : "Elle est agressive, elle a agressé un collègue", assène un gréviste qui l'invectivait. "Honte à toi, on va porter plainte", continuent-ils.

Quel rôle des syndicats ?

Selon les syndicats, ces rassemblements sont fréquents pour faire changer d'avis les non-grévistes. La scène s'est, elle, déroulée lundi 30 décembre, place d'Italie. Des syndicats mettent en avant des faits qui se seraient passés autrement, mais beaucoup ont finalement dénoncé l'attitude de ces grévistes. La RATP a réagi via un communiqué : "Ces agissements sont inacceptables. La RATP condamne fermement ces actes et apporte son soutien total à sa conductrice face à ces comportements irresponsables". Une enquête interne a été ouverte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne