Grèves : un réveillon chez soi ?

FRANCE 3

Le conflit social a un impact sur le réveillon. Nombreux sont ceux qui ont fait le choix de limiter leurs déplacements, ou même de rester chez soi. Dans la capitale, la soirée s'annonce compliquée dans les transports.

Des Parisiens qui se pressent pour faire les courses, qui changent leur emploi du temps pour tenter d'arriver à l'heure au réveillon, quand les métros se font rares. "Je me suis adapté, je suis parti plus tôt en prenant le tramway en début d'après-midi. Je ne m'attendais pas forcément à ce qu'il soit comble à 14 heures", explique un homme. Partir à 14 heures pour arriver à 20 heures : si certains n'ont pas hésité, d'autres ont capitulé. Et le réveillon se passera à la maison.

Une représentation annulée à l'Opéra Bastille

"Je n'ai pas du tout envie de me retrouver je ne sais où à je ne sais pas quelle heure, sans transport pour rentrer. Donc je resterai tranquillement à la maison", explique une femme. Chacun s'organise. Mais le mardi 31 décembre a déjà fait des déçus, comme ceux qui devaient assister à la représentation de Raymonda à l'opéra Bastille (Paris), elle a été annulée. Les musiciens en grève ont tout de même joué quelques notes sur les marches dans l'après-midi. À 18 heures, toutes les routes de Paris sont déjà bouchées. Les pistes cyclables sont bondées et il n'y a plus de taxi aux abords de la Tour Eiffel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne