Grèves : les difficultés pour traverser Paris à vélo

France 3

Il n'y aura jamais eu autant de deux roues et de voiture sur la route à Paris, mais ce n'est pas sans dangers. Pour cette 9e journée de grève, une journaliste de France 3 s'est plongée dans le quotidien d'un usager du vélo.

Vendredi 13 décembre, la journaliste de France 3 Saada Soubane a décidé de prendre un vélo pour se rendre au travail. "On a de la chance, on n'a pas cherché très longtemps, on a des vélib' disponibles juste là", explique la journaliste. En partant du 13e arrondissement de Paris, il y a 8 km pour rejoindre France Télévisions. Aucun vélib' ne fonctionne, un peu de marche à pied est nécessaire pour en trouver un. Le périple se complique avec huit lignes de métro fermées et des vélos en état d'usage qui se font rares.

Des difficultés déjà présentes avant même d'avoir commencé à pédaler

Après 45 minutes pour trouver un vélo, le voyage de la journaliste se poursuit sous la pluie. "Pour les scooters visiblement je ne vais assez vite, mais toujours plus vite que les automobilistes", observe-t-elle. Une heure s'est déjà écoulée depuis le début du périple de la journaliste et elle n'a fait que la moitié du chemin. Les derniers kilomètres sont plus tranquilles d'après Saada Soubane : "Il est environ 10 heures, il y a beaucoup moins de monde que ce matin sur les pistes cyclables, et c'est beaucoup plus facile pour circuler." La journaliste aura mis 1h40 en tout pour arriver à destination.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne