Grève SNCF : le covoiturage prisé par les voyageurs

France 2

En cette période de grève, le covoiturage est une autre alternative aux trains annulés et aux bus de substitution mis en place par la SNCF. Les applications de covoiturage sont prises d'assaut.

Il y a plus de demandes que d'offres. Sur l'aire de covoiturage de la gare Lille-Europe (Nord), il n'est pas évident de trouver son compagnon de covoiturage. Océance Trayssac, utilisatrice du covoiturage, va rejoindre l'Aveyron. "Je récupère ici, Clément à Lille (Nord). Ensuite à Lens (Pas-de-Calais) je récupère une autre personne (...) et je récupère une autre personne à Limoges (Haute-Vienne) pour enfin arriver chez moi", explique-t-elle.

Proposer des places pour rendre service

Lundi 23 décembre, ils sont des dizaines à Lille (Nord) à attendre de prendre la route pour les vacances de Noël. Le covoiturage c'est la solution pour se déplacer pendant la grève. Pendant la grève, des conducteurs qui auraient fait le trajet seul habituellement, proposent des places pour rendre service. "Je ne fais pas forcément ça pour rentabiliser le voyage, mais c'était vraiment pour mettre à disposition deux places", indique Chantal Judalet, utilisatrice du covoiturage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne