Grève RATP : une conductrice violemment prise à partie par des grévistes

FRANCE 2

Lundi 30 décembre, dans le métro parisien, une conductrice non gréviste a été fortement chahutée par des militants syndicaux. La RATP dénonce des actes inadmissibles.

Une conductrice de métro tente de prendre son service sous les huées et les insultes. Lundi 30 décembre à Paris, une conductrice de la RATP a été violemment bousculée par une vingtaine de grévistes. Elle réussit finalement à rejoindre sa cabine, mais là encore les invectives fusent. La scène s'est déroulée dans la soirée sur les quais de la ligne 6 place d'Italie. "La RATP condamne fermement ces actes et apporte son soutien total à sa conductrice face à ces comportements irresponsables", a indiqué la société de transport sur Twitter.

Des actions condamnées

Au 27e jour de grève, des scènes similaires se répètent en Île-de-France. "Toutes ces actions (...) sont certes un peu délicates et difficiles pour la personne en question. (...) Je pense que les salariés qui s'expriment, expriment la colère de ne pas voir leur famille depuis maintenant plus de 27 jours", estime François-Xavier Arouls, cosecrétaire du syndicat Solidaires RATP. Contacté par téléphone, un syndicaliste RATP a fermement condamné ce type d'action.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne