Grève RATP : l'impossible traversée de Paris

France 2

Pour protester contre la réforme des régimes spéciaux de retraites, les agents de la RATP ont fait grève vendredi 13 septembre. Les Franciliens ont dû s'organiser dans transports en commun.

À l'heure de pointe, seulement 1 RER sur 5 circule en région parisienne. Les Franciliens jouent des coudes pour accéder aux wagons. Dans la capitale, des lignes entières ont été totalement fermées, cadenassées. Et les rues sont saturées, prises d'assaut par les voitures. "Il y a une demande partout, mais ça ne circule pas. Je préfère rentrer chez moi et essayer de ressortir plus tard", confie un chauffeur VTC coincés dans les embouteillages. Certains clients perdent complètement patience et préfèrent continuer leur chemin à pied. D'autres cherchent désespérément un plan de secours comme les bus, pas toujours accessibles.

Les vélos et trottinettes pris d'assaut

Très suivie, la grève des agents RATP a fait se lever plus tôt des milliers de Franciliens. Sur les lignes automatisées, seules à fonctionner, c'est la bonne surprise pour les usagers. Beaucoup se sont adaptés et ont pris d'assaut vélos et trottinettes en libre-service. La situation des transports en Île-de-France devrait revenir à la normale dans quelques heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne