Grève du 5 décembre : les usagers de la SNCF se sont préparés

France 2

Jeudi 5 décembre, 1 train sur 10 circulait à la SNCF. Pourtant, beaucoup de trains étaient vides dans la matinée. Les fortes perturbations annoncées ont dissuadé les usagers de tenter leur chance.

La journée était annoncée noire. Très tôt jeudi 5 décembre, les usagers ont déserté les transports en commun. Les quais de la gare de Corbeil-Essonnes (Essonne) sont presque vides. Sur le RER D, un train circule toutes les trente minutes. Pourtant, les usagers n'ont aucun problème pour trouver un siège une fois à l'intérieur. Avec ce trafic extrêmement réduit, les salariés qui doivent absolument se déplacer doivent s'organiser bien en amont.

>> Transports, écoles, hôpitaux : suivez la grève du 5 décembre en direct

Opter pour un moyen de transport alternatif

Une femme interrogée a pris cinq heures d'avance sur son horaire habituel. Elle travaille dans le commerce et ne peut pas travailler de chez elle. Le trajet est souvent chaotique avec les correspondances et les stations fermées. À Juvisy-sur-Orge (Essonne), l'un des bus qui emmènent les voyageurs à la gare n'est pas passé. À 9h30, un groupe rate le dernier RER qui part vers Paris. Pour éviter ces mésaventures, certains salariés ont opté pour le covoiturage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne