Grève du 5 décembre : les alternatives aux transports en commun

France 3

La grève du 5 décembre s'annonce comme une journée compliquée pour de nombreux Français. Face à des transports en commun perturbés ou annulés, ils devront trouver des alternatives. Bus, location de voiture ou trottinette, certaines entreprises enregistrent déjà une hausse des demandes et des réservations.

Moins de bus en circulation dès jeudi 5 décembre, c'est plus de clients potentiels pour une boutique parisienne spécialisée dans les monoroues et les trottinettes électriques. Et pour les appâter, le commerçant prépare une offre spéciale grève, valable dès lundi 2 décembre : 529 € au lieu de 590 €. Un rabais de 10% qui devrait lui permettre d'augmenter ses ventes pendant la grève."C'est vraiment une opportunité pour nous et notre but à travers cette promotion, c'est d'aider les Parisiens et les banlieusards à trouver une alternative", assure-t-il.

Une hausse des réservations de bus

Jeudi prochain, trottinettes, scooters ou vélos électriques seront nombreux dans les centres-villes. Et pour les trajets plus longs, à défaut de trains, ce sont les compagnies de bus qui devraient faire le plein. "On constate que depuis le week-end dernier, il y a 70% de réservations en plus qu'à la même période l'année dernière", explique Raphaël Daniel, porte-parole de Flixbus. Face à cette demande, le transporteur a déjà augmenté ses tarifs et une trentaine de bus supplémentaires sont prévus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne