Grève des transports : combien vont perdre les commerçants ?

FRANCE 2

De nombreuses entreprises souffrent de la grève des transports. Quel sera le coût de cette grève ? Commerçants, restaurateurs, hôteliers : tous ont vu leur chiffre d'affaires dégringoler depuis 15 jours.

Des tables souvent vides. À La Rochelle en Charente-Maritime, il y a peu de monde dans les rues et sur les terrasses de café. Dans les hôtels il n'y a pas grand monde non plus. Depuis le début de la grève, les patrons s'inquiètent. "Vous voyez, un planning qui devrait être rempli au moins à 30 ou 40% à cette période, il est presque à zéro", confie Laurent Kehr, propriétaire de l'hôtel de La Paix. Dans l'hôtel de La Monnaie, l'inquiétude est la même "Deux séminaires annulés la semaine dernière c'est énorme pour nous, parce que forcément il y a la salle de séminaire plus les chambres qui sont annulées. On a des annulations de réservation, quelques jours ou quelques heures avant", explique Robin Torchut, le directeur adjoint de l'hôtel.

"Une image assez négative"

Avec le manque de train et les manifestations, les touristes se font moins nombreux. À Lille (Nord), Paul Pelaprat, un restaurateur, a perdu la moitié de sa clientèle. "On a une grosse clientèle de Belges, de Néerlandais qui aussi eux sont pénalisés, car pour venir ici au niveau des transports c'est compliqué et ça renvoie une image assez négative", confie-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne