Grève contre la réforme des retraites : le président du groupe LR à l'Assemblée appelle à une solution pour les usagers

franceinfo

Le président les Républicains des députés Damien Abad a interpellé le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale mardi 17 décembre.

"Face à la crise sociale actuelle, les Français en ont ras-le-bol. Ras-le-bol de galérer en permanence pour pouvoir se rendre à leur travail librement, ras-le-bol de voir que le service minimum dans les transports est une réalité partout en Europe sauf en France, ras-le-bol de voir chaque jour notre nation se déchirer un peu plus, monsieur le Premier ministre, même si certains syndicats ont une part de responsabilité dans cette crise sociale, vous ne pouvez pas fuir la vôtre en tant que chef du gouvernement. Votre principale responsabilité c'est de préparer une réforme injuste et non financée qui va provoquer une baisse généralisée des pensions. Allez-vous reculer et perdre la face en renonçant encore un peu plus à l'équilibre financier de notre système de retraites ?", a demandé Damien Abad, président du groupe LR à l'Assemblée nationale.

"Ma détermination est totale"

"Comme vous, je sais l'impact pénible que la grève et les manifestations peuvent avoir sur nos compatriotes et nos concitoyens. Je veux leur rendre hommage. S'il est vrai que le droit de grève et le droit de manifester sont des droits constitutionnels, il est également vrai que le droit de se rendre à son travail doit être également garanti", a répondu Edouard Philippe, avant de défendre son projet de réforme et de conclure : "Ma détermination est totale".

Vous êtes à nouveau en ligne