Grève contre la réforme des retraites : à Paris, les bars-restaurants notent une baisse de la fréquentation de 50%

FRANCE 3

Depuis le début de la grève contre la réforme des retraites, le 5 décembre, les bars-restaurants parisiens accusent une forte baisse de chiffre d'affaires. On note 50% de fréquentation en moins à Paris.

Les bars-restaurants sont très impactés par la grève. Ce mouvement social qui dure depuis le 5 décembre a une influence sur les déplacements. Ainsi, on compte moins de monde dans les magasins, mais aussi dans les restaurants. On note 50% de fréquentation en moins à Paris dans le secteur de la restauration. Un gérant de bar situé à proximité de la gare Montparnasse a vu son chiffre d'affaires baisser de 60% depuis le début de la grève. "Ça fait un sacré trou, parce que nous on paye tout : les charges, l'Urssaf, la terrasse...", regrette Franck Busalb.

"C'est très inquiétant"

Des clients absents, mais aussi du personnel contraint de poser des jours de congé. C'est le cas d'une mère de famille. "J'ai une petite à la maternelle, elle a 3 ans. Ils n'ont pas de cantine, donc je suis obligée de la garder à la maison. J'ai déjà pris quatre jours", explique-t-elle. Selon plusieurs organisations professionnelles du secteur, la fréquentation des cafés-restaurants parisiens aurait baissé de 50 à 60% . Une perte conséquente en cette fin d'année. "Ce sont des métiers dans lesquels il y a un pic d'activité à l'approche des fêtes, et si on a pas ce pic d'activité, ça risque de mettre en cause les résultats de l'année 2019, donc c'est très inquiétant", alerte Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne