SNCF : "Cette grève est complètement décalée et je ne sais pas si elle est supportable pour les Français", réagit Guillaume Pepy

France 2

Les cheminots débutent lundi soir leur mouvement de "grève perlée" contre la réforme du gouvernement.

C'est parti pour un bras de fer de trois mois. Les cheminots entament lundi soir leur "bataille du rail" contre le projet de réforme de la SNCF. Au premier jour de la mobilisation, la compagnie a annoncé que 77% des conducteurs seront en grève mardi 3 avril. Seul 12% des TGV et 28% des trains Transilien circuleront. 

>> A-t-on le droit de ne pas aller travailler à cause de la grève à la SNCF ?

Grosses perturbations. Un TGV sur huit et un TER sur cinq seront en circulation mardi, et seulement 13% des trains Intercités. Pour les TER, la SNCF annonce un trafic de l'ordre de 30% pour mardi. Mais ce sont des autocars qui vont permettre le remplacement des trains supprimés.

 En Ile-de-France, certaines lignes seront totalement inactives. Mardi, la SNCF ne prévoit aucun train sur les lignes R et U et "sur certaines branches de la ligne P". En revanche, elle prévoit 40% du trafic habituel sur la ligne H.

Grève "perlée". Lundi à 19 heures, ce sera le début de la grève par épisodes de deux jours sur cinq, initiée par la CGT, l'Unsa et la CFDT, jusqu'au 28 juin. SUD-Rail appelle lui à une grève illimitée, reconductible par 24 heures, à partir de 20 heures lundi. Le calendrier des jours de grève est consultable ici

 Guillaume Pepy au "20 heures" de France 2. Prédisant une mobilisation de grande ampleur, le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a prévenu que "des lignes seront fermées". "Cette grève sera très pénalisante pour nos clients", a-t-il déclaré. Il sera l'invité du journal de 20 heures sur France 2, dimanche 1er avril. 

 Prime polémique. Pour inciter des cadres à conduire des trains pendant la grève, la direction a proposé une prime de "conducteur occasionnel". Les syndicats ont dénoncé une "manœuvre de la direction". Cette dernière se défend et parle de "faux procès", cette prime ayant "pris effet au 1er janvier 2018".

Vous êtes à nouveau en ligne