Air France : la bataille des salaires

France 2

Demain, mardi 10 avril, la grève des pilotes d'Air France reprend : 75% de ses vols seront assurés. Ce sont cette fois les longs courriers qui seront le plus impactés, seul 1 vol sur 3 sera assuré.

Les pilotes, fers de lance du conflit : plus de 35% de grévistes demain, une mobilisation bien supérieure aux autres salariés d'Air France; alors leur demande de hausse de salaire de 10,7% est-elle légitime ? Les pilotes s'appuient sur deux arguments : d'abord, aucune augmentation générale de salaire depuis 2011 pour tout le personnel.

Les primes auraient augmenté en moyenne de 10,8% pour les pilotes

Ensuite, les pilotes ont augmenté leur productivité de 20%, comme les autres salariés, en perdant par exemple des jours de congé : "Aujourd'hui, l'entreprise se porte bien, elle a pu compter sur ses salariés lorsque ça allait mal, aujourd'hui, c'est le moment de débloquer la situation", fait valoir Philippe Evain, président du SNPL Air France. De son côté, la direction insiste sur les mesures individuelles. Prime d'ancienneté, changement de poste, les primes des pilotes auraient augmenté en moyenne de 10,8% entre 2011 et 2017. Compte tenu de leurs salaires plus élevés, les pilotes vont toucher en moyenne en tout cette année 7 500 euros d'intéressement, contre 2 600 euros pour les autres salariés. Demain, poursuite du bras de fer : ce sera la 6e journée de grève.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne