Santé : une journée avec un médecin de campagne

FRANCE 3

France 3 a suivi la journée marathon d'un médecin de campagne.

Les médecins appellent à la grève vendredi 13 novembre. France 3 a suivi un médecin de campagne qui sillonne les routes de l'Oise depuis près de 20 ans. Son métier ? Un sacerdoce. "Les journées commencent vers 7h30, 8 heures. Elles se terminent à 21 heures, parfois 22 heures", explique Xavier au micro de France 3. Il exerce aujourd'hui son métier avec difficulté : de plus en plus de patients et de nouvelles contraintes.  "Avec la loi de santé, la dérive qu'il va y avoir, c'est que les complémentaires de santé vont prendre le pouvoir sur la santé des gens", explique-t-il lors d'une visite à l'un de ses patients.

La peur de crouler sous la paperasse

Il craint le désengagement de la Sécu au profit des mutuelles, de plus en plus chères. Lui veut poursuivre à pratiquer une médecine de proximité. Dans son cabinet, il reçoit chaque jour entre 40 et 50 patients par jour. Dans sa salle d'attente, il affiche son opposition à la loi santé de Marisol Touraine. La "paperasse" qu'engendrera la généralisation du tiers payant, il n'en veut pas. "Qu'on nous foute la paix", lance-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne