Loi santé : les médecins ne décolèrent pas

FRANCE 3

Les médecins sont en grève contre la loi santé. France 3 a rencontré un médecin généraliste qui connait bien le tiers payant.

Dans ce quartier populaire de Paris, Agnès Gianotti, en grève ce vendredi 13 novembre, ne veut pas laisser seuls ses patients. Alors, pour ne pas fermer son cabinet, c'est une remplaçante qui a pris le relai. Avec une patientèle en situation de précarité, cette médecin pratique le tiers payant en majorité et pour elle, cela fonctionne mal. "Comment vous voulez que je signe un chèque en blanc quand je sais que déjà, ce qui est censé marcher ne marche pas et qu'on va me rajouter 550 caisses différentes et 23 régimes complémentaires différents ?", explique Agnès Gianotti. Pour elle, le système ne peut pas fonctionner, "ils n'ont pas l'outil".

Faciliter l'accès aux soins

Pourtant la loi a aussi ses défenseurs. "Cette disposition permettra de faciliter l'accès aux soins des patients les plus précaires puisqu'ils sont aujourd'hui 25% à renoncer aux consultations médicales du fait de l'avance de frais lorsqu'ils gagnent moins de 1 500 euros par mois",commente Magali Léo, du collectif interassociatif sur la santé.

En ce "vendredi noir", les urgences des hôpitaux pourraient être saturées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne