Hôpital : les internes entrent en grève illimitée

france 2

Une autre grève illimitée a débuté mardi 10 décembre : celle des internes en médecine, qui dénoncent leurs conditions de travail et leur salaire.

La France compte quelque 27 000 internes, de jeunes médecins en fin de formation. Mardi 10 décembre, ils ont entamé une grève illimitée pour de meilleures conditions de travail et un meilleur salaire. Ils étaient plusieurs centaines à manifester, comme à Marseille (Bouches-du-Rhône). Un cercueil sur l'épaule, l'un d'eux explique qu'il représente "un peu la mort de notre formation".

>> Grève du 10 décembre : suivez la situation en direct

1 500 euros net

Comme les 500 autres manifestants, il dénonce des conditions de travail indignes. "Il n'y a pas de thermomètre, les draps sont en papier, il n'y a pas d'hémoglobinomètre, c'est-à-dire que si un patient vient, s'il y a une suspicion d'anémie, je suis incapable de dire s'il y a anémie ou pas", décrit Amin, interne aux urgences de La Timone. Et d'ajouter que certaines prises en charge de patients peuvent se compliquer. Ces jeunes médecins dépassent souvent les 48 heures de travail réglementaire et accumulent les responsabilités pour un salaire mensuel de 1 500 euros net.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne