Au plus près des médecins en zone rurale

France 3

 Alors que le bras de fer entre les médecins et Marisol Touraine continue ce samedi 3 octobre, Louis Laforge s'est rendu en Auvergne, en milieu rural, au plus près des médecins.

Le docteur Jérôme Valette sillonne les petites routes du Puy-de-Dôme depuis une douzaine d'années. Passionné par son métier, dévoué à ses patients, il est aujourd'hui en colère contre la généralisation du tiers payant. Entre son cabinet le matin et les visites à domicile l'après-midi, le docteur Valette voit une trentaine de patients chaque jour. Il a choisi de travailler seul, conséquence il soigne 750 patients. Aujourd'hui, la situation du docteur Valette ne fait pas rêver les jeunes.

Des mesures incitatives

"Pour pallier le manque de motivation des étudiants en médecine, des mesures incitatives existent. L'État, la région, le département, les pouvoirs publics en général se penchent au chevet de la médecine de campagne", explique Louis Laforge.
Deux fois par an, c'est la bourse au stage. 200 internes à affecter dans les différentes disciplines et notamment chez les généralistes. Et pour les inciter à choisir la médecine rurale, ces étudiants pourront bénéficier d'une aide de l'État. La formation d'un généraliste coûte à l'État environ 100 000 euros. Aujourd'hui en Auvergne, les maisons de santé pluridisciplinaire ont le vent en poupe. Il y en avait une seule en 2010, elles sont désormais 57.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne