Grèves : des écoles fermées

Cette vidéo n'est plus disponible

Dans la fonction publique, la mobilisation à l'appel de sept syndicats a été plus faible qu'en octobre. Un peu plus de 10% des fonctionnaires ont cessé le travail. Le mouvement a particulièrement touché les écoles primaires, notamment en région parisienne.

De nombreuses écoles de banlieue parisienne ont fait grève ce jeudi 22 mars. Les 15 enseignants d'une école primaire de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) étaient en grève et aucun service minimum n'était assuré. À la maternelle d'à côté, les cours sont assurés, malgré trois professeurs grévistes. Dans l'Éducation nationale, la grève a été suivie par 14,5% des enseignants.

Une mobilisation disparate

Dans la fonction publique territoriale, la mobilisation est plus importante que lors du précédent mouvement : 8,1% des agents en grève aujourd'hui contre 5,9% en octobre dernier. De nombreux agents de cantine scolaire ont cessé le travail. Sans le service minimum, les parents étaient priés de venir chercher leurs enfants à la pause déjeuner. Dans la fonction publique d'État, la mobilisation est stable avec 12,8% de grévistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne