Grève des transports : les salariés s'organisent et les alternatives en profitent

France 3

La journée de grève de jeudi 22 mars ayant été annoncée depuis longtemps, beaucoup de Français ont pris leurs précautions et se sont organisés.

Il faut un plan B pour jeudi. Chacun a dû trouver une solution pour se rendre au travail. Le covoiturage sera une nécessité pour Marine Creuzet, salariée d'Arval. Elle s'est inscrite pour profiter de la voiture d'un collègue jeudi matin. Les sites de covoiturage, comme Karos ou Klaxit, profitent du mouvement social pour faire des offres alléchantes pour attirer les nouveaux utilisateurs.

Covoiturage, bus, télétravail...

Autre solution : l'autocar. Les sociétés de transport comme Flixbus comptent elles aussi augmenter leur clientèle. Grève également des enseignants jeudi. Les portes des écoles étant fermées, les parents s'organisent. Certains vont faire du télétravail, une solution déjà en place dans de nombreuses entreprises. C'est peut-être le seul avantage des grèves : faire rentrer dans les mœurs des alternatives qui existent déjà.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne