Grève des fonctionnaires : à Paris, deux feux se sont déclarés devant des lycées bloqués

Le lycée Voltaire, dans le 11e arrondissement, le 18 avril 2017. 
Le lycée Voltaire, dans le 11e arrondissement, le 18 avril 2017.  (GILLES TARGAT / AFP)

Sur les neuf lycées parisiens mobilisés pour la journée de grève, cinq ont fait l'objet de barrages filtrants et quatre n'ont laissé passer personnes, a détaillé le rectorat.

Les lycéens se sont joints aux fonctionnaires en grève. A Paris, neuf lycées ont vu leurs entrées et sorties perturbées par des blocages, mardi 10 octobre. Une mobilisation parfois émaillée d'incidents, comme devant le collège et lycée Voltaire, dans le 11e arrondissement de la capitale, où un incendie s'est déclaré vers 10h15.

Comme en témoignent les photos prises par les journalistes sur place, un feu de poubelles s'est propagé à une porte annexe, a indiqué le principal-adjoint Saïd Chaouri. Selon lui, le blocus a été mis en place "par des personnes extérieures à l'établissement et probablement des lycéens de Voltaire a dérapé en milieu de matinée", a-t-il raconté. Le feu a rapidement été éteint par les pompiers. 

L'établissement et la région portent plainte 

Les cours ont été suspendus et devraient reprendre mercredi matin. Les policiers ont effectué des prélèvements et la direction de l'établissement va porter plainte.

Dans un communiqué, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse (Les Républicains), a condamné "avec la plus grande fermeté les dégradations inadmissibles" au lycée Voltaire, et réclamé "des sanctions exemplaires". La région "portera plainte contre les auteurs des dégradations", a-t-elle prévenu.

Dans la capitale, cinq lycées ont fait l'objet de barrages filtrants et quatre de barrages ne laissant passer personnes, a détaillé le rectorat. Devant le lycée Bergson, dans le 19e arrondissement, des poubelles ont également été incendiées.