Urgences : les urgentistes insatisfaits par les annonces de Buzyn

FRANCE 3

Le journaliste Carol Cuello est en direct depuis Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) afin d'expliquer en quoi les mesures d'Agnès Buzyn pour désengorger les urgences ne satisfont pas le personnel soignant.

Agnès Buzyn a présenté, lundi 9 septembre, son plan pour désengorger les urgences et mettre fin au mouvement de grève en place depuis plusieurs mois. Mais les mesures annoncées ne semblent pas satisfaire le personnel soignant. "Les urgentistes ne sont pas satisfaits", confirme depuis Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) le journaliste Carol Cuello, au moment où a lieu une réunion du collectif interurgences.

Pas d'augmentation des rémunérations

"Ils réclament trois choses. D'abord, des créations d'emplois. Ils réclament ensuite des réouvertures de lits qui avaient été fermés, et enfin une augmentation des rémunérations", explique le journaliste. "La ministre de la Santé Agnès Buzyn dit qu'il n'en est pas question, en revanche elle propose 750 millions d'euros répartis sur trois ans. Mais cet argent nouveau ce n'est pas de la création d'un nouveau budget, ce sont des sommes qui seront prélevées sur des budgets déjà existants", indique Carol Cuello.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne