Urgences : le gouvernement sous la pression de nouvelles mesures

FRANCE 3

269 services des urgences sont touchés par la grève. Agnès Buzyn a promis des mesures pour novembre et doit faire face à une fronde au sein de la majorité.

Partout en France depuis plusieurs mois plus de 260 services des urgences sont en grève. Face à la colère, les députés de l'aile gauche de la majorité mettent la pression sur Agnès Buzyn, dont Delphine Bagarry, qui propose d'augmenter d'1 milliard d'euros le budget des hôpitaux dans le projet de loi de finance de la Sécurité sociale. L'exécutif joue très gros sur ce dossier tant la question de l'hôpital est sensible dans l'opinion publique.   

89% des Français derrière les grévistes   

Selon l'institut Odoxa, 89% des Français soutiennent le mouvement de grève. "Les Français pensent que leur système de santé est un trésor et ils ont le sentiment, au-delà des urgences, que les choses vont en se dégradant", explique Gaël Sliman. Pour le gouvernement, les 1,6 milliard d'euros de hausse déjà prévue pour 2020 sont suffisants. Agnès Buzyn a annoncé de nouveaux moyens dans un plan de soutien qu'elle présentera mi-novembre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne